Une « Obamania » française au-dessus de tout soupçon ?

Selon Vincent Geisser et El Yamine Soum*, l’engouement pour le candidat noir américain
a tout d’une entreprise
de déculpa-bilisation,
dans un pays où la diversité n’a guère
sa place
en politique.

« La mode est au noir », relève avec une pointe d’ironie Christiane Taubira, députée de la Guyane et ancienne candidate à l’élection présidentielle 1. Depuis la victoire de Barack Obama aux primaires du Parti démocrate, le sénateur noir de l’Illinois est devenu la coqueluche du petit monde politique hexagonal, à gauche comme à droite. Une véritable « Obamania » déferle sur le pays, ralliant des élites politiques, des intellectuels, des stars du show-biz et des citoyens ordinaires qui ont monté des «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents