Ailleurs !

Dialogue interpalestinien « Si vous n’acceptez pas de reprendre le dialogue de réconciliation avant la fin de l’année, je convoquerai des élections générales. » C’est en substance l’ultimatum lancé lundi par le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, au Hamas. Problème : l’Autorité palestinienne détient dans ses geôles de Cisjordanie de nombreux militants du Hamas. « Détentions politiques », s’indigne le mouvement islamiste, qui demande leur libération avant de reprendre le dialogue. Des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents