André S. Labarthe

Dans le cadre du mois du film documentaire, plusieurs salles de l’Acrif (Association des cinémas de recherche d'Île-de-France) reçoivent le cinéaste et critique André S. Labarthe, créateur, avec Jeanine Bazin, de cette formidable série que fut « Cinéastes de notre temps », a Labarthe a signé de nombreux films pénétrants et anticonformistes sur de grands maîtres, tel Orson Welles. Il viendra présenter L’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours, tourné en 1987 qui lui est consacré. Toujours à propos de Welles,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.