D’une élection l’autre

Bernard Langlois  • 6 novembre 2008 abonné·es

Une élection pouvant en cacher une autre, ce n’est pas tant celle du 44e président des États-Unis d’Amérique (quand vous lirez ces lignes, vous devriez connaître son nom : l’avance de Barack Obama, en ce lundi matin, semble lui assurer une victoire qui donne déjà lieu à une telle débauche d’enthousiasme médiatique que, comme toujours, un événement plutôt sympathique nous en est déjà presque gâché…), ce n’est pas tant – disais-je – l’élection américaine qui préoccupe quelques milliers de nos concitoyens dûment identifiés comme adhérents d’un parti politique qui revendique, contre toute réalité, le nom de « socialiste ». C’est

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Edito Bernard Langlois
Temps de lecture : 7 minutes