Audiovisuel

C’est sur TF 1, le 4 décembre, que le Premier ministre, François Fillon, est venu nous informer que le gouvernement, « très serein » , n’avait « aucune intention d’utiliser le 49-3 » , cet article qui permet de faire adopter un texte sans vote, pour imposer sa réforme de l’audiovisuel public. « Le débat démocratique se déroulera normalement, il prendra le temps qu’il faudra » , a-t-il insisté, placide. Le chef du gouvernement a annoncé aussi envisager de prendre « un engagement qui vise à garantir à France…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.