Avoir un libre choix

Lorsqu’on achète un ordinateur, on paye aussi les « suites » installées dedans. Un système de vente forcée dénoncé par les défenseurs des logiciels libres.

Entre un ordinateur PC nu et un ordinateur équipé de Windows, sa suite Office et quelques logiciels propriétaires, on estime qu’il y a de 80 à 200 euros de différence. Soit 12 à 40 % sur un prix moyen d’achat de 600 euros. Les acheteurs paient donc les logiciels préinstallés à leur insu, le tarif affiché étant un tarif global. Ce système de vente liée, de mise depuis les débuts de l’informatique grand public, ne leur laisse pas le choix d’opter pour un système et des logiciels libres (LL), souvent…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents