De la misère en milieu paysan

Un quart des agriculteurs vit sous le seuil de pauvreté en France, laminés par la politique de baisse des prix. La filière laitière, notamment, connaît une grave crise. Témoignage.

Claude-Marie Vadrot  • 4 décembre 2008 abonné·es
De la misère en milieu paysan

Dès que l’on évoque la difficulté de sa situation, Rémy Tassin, agriculteur à Saint-Brisson, dans le Loiret, rétorque : « Sans doute, mais pas autant que celle des gens qui vivent sous une tente au bois de Vincennes. » Membre de la Confédération paysanne depuis une vingtaine d’années, cet homme de 57 ans tient avec son fils Alexandre une exploitation agricole de 105 hectares, avec 45 vaches laitières. Désormais, Rémy rêve d’une « grève du lait » qui ferait plier les industriels et les coopératives, « dans lesquelles le paysan de base n’a plus voix au chapitre. Ce sont des ­entreprises, et à leur conseil d’administration on ne va pas nommer de ­grandes gueules,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 7 minutes