Ils ont les surveillants à l’œil

Des logiciels de fichage aux caméras indiscrètes, les Big Brother Awards (BBA) dénoncent une société bafouant les droits privés. Et publient un tableau alarmant du flicage actuel.

Manon Loubet  • 11 décembre 2008 abonné·es
Ils ont les surveillants à l’œil
© Big Brother Awards, les surveillants surveillés, éditions La Découverte, label Zones.

« L’équipe des Big Brother Awards (BBA) France, partenaire de Privacy International, décerne chaque année depuis 2001 des “prix Orwell” aux institutions, sociétés ou personnes s’étant distinguées par leur mépris du droit fondamental à la vie privée ou par leur promotion de la surveillance et du contrôle des individus », peut-on lire à la première page de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 3 minutes