« Notre mission : maintenir le fermier sur sa terre »

Deux représentants d’agriculteurs palestiniens, Issa Elshatleh et Judeh Jamal*, témoignent des difficultés rencontrées par les paysans et des opérations mises en place pour les aider, notamment grâce au commerce équitable.

Quel est le rôle de vos organisations respectives ? Judeh Jamal : Le Comité palestinien de l’entraide agricole (Parc) est une association qui, depuis 1983, agit pour le développement de l’agriculture palestinienne, la promotion des produits qui en sont issus et leur exportation. Nous œuvrons également pour le travail des femmes. 150 salariés et plus de 4 000 bénévoles travaillent dans la bande de Gaza et en Cisjordanie avec des milliers de producteurs réunis en coopératives et en associations de fermiers.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents