Pauvre révolution !

Benjamin Dessus, président de l’association Global chance, a lu le livre d’Anne Lauvergeon sur la « révolution énergétique ». Il y a relevé nombre d’erreurs et d’approximations convergeant vers une promotion du nucléaire.

Quelle chance ! se dit-on en ouvrant le livre d’Anne Lauvergeon intitulé l a Troisième Révolution énergétique 1. Enfin une personne vraiment compétente, et même ­neutre : on nous l’annonce diplômée de l’École normale supérieure et membre du fameux corps des Mines, avec la rigueur et le civisme d’une éducation qu’elle nous décrit dès l’avant-propos. Ô combien nécessaire pour nous expliquer les enjeux énergétiques mondiaux et démêler le vrai du faux dans les discours d’idéologues patentés de tous bords !…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.