Qui va garder les enfants ?

Crèches, haltes-garderies, assistantes maternelles… Les systèmes de garde français sont divers mais s’adaptent encore mal à l’évolution des familles et des rythmes de travail, malgré quelques initiatives associatives.

Mathilde Azerot  • 18 décembre 2008 abonné·es

Les parents en savent quelque chose. Pour ceux qui, par désir ou nécessité, doivent concilier vie professionnelle et vie familiale, la recherche d’une place en crèche ou d’une assistante maternelle pour les tout-petits est un moment crucial, voire une source d’angoisse. D’autant qu’en matière de garde d’enfants, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. La France possède l’un des meilleurs systèmes au monde pour les moins de 3 ans : crèches (municipales, associatives, parentales), ­haltes-garderies, jardins d’enfants, assistantes maternelles, assistants familiaux. Mais si la diversité existe, le modèle français

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 7 minutes