Surpris par l’amour

Dans « les Inséparables », Christine Dory met en scène une relation difficile entre une sage employée et un artiste marginal. Un premier film prometteur.

Christophe Kantcheff  • 11 décembre 2008 abonné·es

La mort de Guillaume Depardieu a touché bien au-delà de ce qu’on aurait pu imaginer. Sans doute cristallisait-il une certaine représentation de la fragilité à vif, et malgré tout résistante. C’est la mort d’un jeune homme à la sensibilité à fleur de peau qui a ému, dont tout le monde

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 3 minutes