Un peu de SEL sur la plaie sarkozyste

Au Système d’échange local de Paris, on partage biens et services en toute convivialité. Témoignage.

Marie-Édith Alouf  • 24 décembre 2008 abonné·es

Ça m’a pris le soir de l’élection présidentielle. Un besoin de consolation, l’envie de quelque chose qui soit l’inverse exact de ce qui nous attendait. Comme une assurance anti-bling-bling. Un pur moment de gratuité. Un truc vraiment pas

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 3 minutes