Une seconde vie pour la Camif ?

Les ex-salariés du groupe niortais veulent fonder une nouvelle coopérative de consommateurs,
et rencontrent un large soutien.

Thierry Brun  • 11 décembre 2008 abonné·es

«Il y a peu de chance que tous les salariés soient reclassés », explique sans illusions Geneviève Paillaud, secrétaire du comité d’entreprise (CE) du groupe Camif, déléguée syndicale CGT, licenciée depuis la mise en liquidation de Camif Particulier le 27 octobre. Comme

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 3 minutes