Contagion

Éternelle question : pourquoi la tragédie palestinienne mobilise-t-elle les consciences plus que le sort tout aussi tragique des Tchétchènes, et bien davantage que la colonisation du Tibet ou la condition des Zimbabwéens sous la férule du dictateur Mugabe ? On peut gloser éternellement sur cette injustice dans l’injustice : les Palestiniens sont en effet les damnés les plus célèbres du monde. Les Tchétchènes, dans leur malheur, ne bénéficient même pas de cette « centralité ». Et il est probable que…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents