Inflation ou déflation

Dominique Plihon  • 29 janvier 2009 abonné·es

Les plans de sauvetage des banques sinistrées par la crise puis les plans de relance des économies en début de récession ont amené les gouvernements à décider de dépenser des montants faramineux. Il en est résulté une hausse spectaculaire des déficits publics, entraînant un accroissement considérable des émissions de titres de la dette publique.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes