Leçons d’un massacre

On ne sait pas encore qui a gagné, mais on sait déjà qui a perdu : une fois de plus, c’est le peuple palestinien. Après vingt-deux jours et autant de nuits sous les bombes, le bilan est effrayant : au moins 1 315 morts, dont 410 enfants, et plus de 5 300 blessés. Ramené à la population française, c’est 60 000 morts… Et n’oublions jamais les blessés. Mutilés ou handicapés à vie, beaucoup seront pour toujours à la charge d’une société déjà exsangue. Sans parler ici des destructions de maisons et…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents