Pourri Brest

Dans son cinquième roman, « Paris-Brest », Tanguy Viel met en scène les travers d’une famille âpre au gain et sans scrupule. Dévastateur.

Christophe Kantcheff  • 8 janvier 2009 abonné·es

Une grand-mère héritière d’un homme de 88 ans qui lui a proposé, bien que la connaissant à peine, de vivre avec lui jusqu’à sa mort, et de récupérer ses 18 millions d’actifs. Sans plus de sentiments de sa part à elle. Une mère (la fille de la précédente) et un père qui, dans un mouvement

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 3 minutes