« Un autre rapport entre ici et ailleurs »

Pour Philippe Bourdeau*, la décroissance permet de réinventer une culture du tourisme.

Patrick Piro  • 8 janvier 2009 abonné·es

Le tourisme, même dans sa version la plus respectueuse, parvient-il à être compatible avec une nécessaire décroissance ?

Philippe Bourdeau : Les termes « durable » ou « éthique » sont revendiqués par tous les opérateurs touristiques ou presque. Mais ce sont souvent des pétards

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 2 minutes