Une version allemande du néolibéralisme

« L’ordolibéralisme » va permettre à la concurrence de s’exercer « de façon libre et non faussée ».

Denis Sieffert  • 29 janvier 2009 abonné·es

La construction européenne a été placée dès l’origine sous le signe de l’ordolibéralisme. Le mot revient souvent sous la plume de Dardot et Laval. Il s’agit en réalité de la version allemande du néolibéralisme.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 2 minutes