La fragilité des liens

Dans « 35 Rhums »,
Claire Denis filme
des vies intérieures.

Un RER glisse dans la banlieue parisienne. La caméra est dans la cabine du conducteur, elle « avale » les rails et le décor alentour. Le mouvement est lent, plein, étonnamment serein. Quelques instants plus tard, la nuit est tombée. Un homme observe les mouvements de la circulation des rames et des lumières dans le paysage urbain. Après son travail, il fait une pause avant de rentrer chez lui. Il prend son temps. Comme le film. On découvrira progressivement que cet homme, Lionel (Alex Descas), est le père…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents