Ma santé va craquer !

Alors que l’Assemblée s’apprête à discuter le projet de loi « Hôpital, patients, santé et territoires »,
rencontre avec une association de quartier qui défend l’accès aux soins des habitants du Franc-Moisin, à Saint-Denis.

Ingrid Merckx  • 5 février 2009 abonné·es

«Santé communautaire » . Le terme détonnerait presque en ces temps de promotion du « parcours médical personnalisé ». C’est pourtant ce qui est inscrit sur la porte de l’Association santé/bien-être, au deuxième étage du 31, allée Saint-Exupéry, quartier du Franc-Moisin, Saint-Denis. Un « grand ensemble » historique qui a permis la résorption d’un des plus gros bidonvilles des années 1970. Un complexe de tours massives qui compte aujourd’hui près de 2 000 logements sociaux. Classé « zone urbaine sensible », il est inscrit dans les programmes locaux de rénovation urbaine et de désenclavement. Quelques aires de jeu et

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 7 minutes