Dossier : Guadeloupe, Martinique, Réunion : "Nou pa dakò !"

Un modèle aberrant

La politique agricole commune (PAC) mise en place en 1958 par le traité de Rome avait trois objectifs : l’autosuffisance alimentaire européenne ; la recherche d’une alimentation au coût le moins élevé possible pour les consommateurs, notamment par une organisation des marchés qui éviterait les trop grandes fluctuations des prix (le panier de la ménagère devait être préservé en permettant une alimentation satisfaisante du point de vue de la quantité et de la qualité) ; et l’harmonisation durable des revenus…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.