Géographie du sexisme

Sylvie Tissot et Christine Delphy critiquent ici
une dénonciation
très sélective – et raciste –
des violences faites aux femmes.

Christine Delphy  et  Sylvie Tissot  • 19 mars 2009 abonné·es

Vingt ans de prison ont été récemment requis à l’encontre de l’homme pakistanais qui, en 2005, avait tenté de brûler vive son ex-petite amie, Shérazade, qui refusait de l’épouser. On pourrait, en tant que féministes, s’en réjouir ; le traitement de cette affaire nous apparaît malheureusement comme une source supplémentaire de désespoir. Non seulement les violences faites aux femmes sont un phénomène massif [^2], non seulement aucune politique publique digne de ce nom n’existe en

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes