La base cherche une perspective

Après le succès de la journée de grèves et de manifestations du 19 mars, les syndicats restent prudents sur les suites à donner au mouvement. De son côté, le gouvernement n’a pas bougé d’un iota.

Thierry Brun  • 26 mars 2009 abonné·es

Le 29 janvier, puis le 19 mars, qui a rassemblé entre 1,2 et 3 millions de personnes… Et la suite ? Après quatre heures de réunion, le 20 mars, les huit syndicats (CGT, CFDT, FO, CGC, CFTC, Unsa, FSU et Solidaires) à l’origine de ces mouvements au succès grandissant ont renvoyé au 30 mars la recherche des «

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 3 minutes