La chasse aux voix est ouverte

À quelques semaines des européennes, les partis politiques courtisent les associations
de chasseurs, toujours très influentes.

À l’approche des européennes, les responsables politiques de gauche et de droite commencent, comme l’explique ironiquement Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), « à roucouler sous le balcon des chasseurs et de leurs associations » . Le premier coup est parti fin 2008 par le vote de la loi « pour la simplification et l’amélioration du droit de chasse », soutenu par le sénateur Axel Poniatowski. Il s’agissait d’un texte qui accroît les pouvoirs des fédérations…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Marlène Schiappa au tribunal

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Poutine, une aubaine pour Washington

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.