La course aux chiffres

Politis  • 26 mars 2009
Partager :

Le zèle de la police aux frontières des Pyrénées-Orientales ne faiblit pas. Le week-end du 14 mars, au Perthus, elle a interpellé 17 ressortissants marocains qui rentraient au Maroc, pour les placer au centre de rétention administrative de Perpignan. Pourtant, tous étaient munis de leur titre de transport et de documents de voyage (passeport, laissez-passer…).

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…