Le combat continue

Les mouvements contre l’exploitation et la vie chère se poursuivent autour de plateformes de revendication défendues par des collectifs en Martinique et à La Réunion.

Thierry Brun  • 12 mars 2009 abonné·es

Signé il y a quelques jours, l’accord social en Guadeloupe entre le Collectif contre l’exploitation outrancière (LKP) et une partie du patronat donne des envies de revanche aux membres du gouvernement et de la majorité présidentielle. Les tentatives de diversion, notamment en usant de provocations pour discréditer un conflit social

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 3 minutes