Points aveugles

Le Cinéma du réel, haut lieu du documentaire, se propose d’offrir un autre rapport aux images. Aperçu avec quelques films de la compétition internationale.

Christophe Kantcheff  • 5 mars 2009 abonné·es

Le festival Cinéma du réel ouvre ses portes à Paris le 5 mars avec un nouveau directeur artistique, Javier Packer-Comyn, qui succède à Marie-Pierre Duhamel-Muller. Dans un texte de présentation, Javier Packer-Comyn souhaite que cette édition 2009 « reflète une décroissance, une décélération de notre rapport aux images du monde. Réaction salutaire face à l’accélération de l’instant réel dans les divers flux d’images, tous écrans confondus ». Pour un festival qui présente plus d’une centaine de longs et courts métrages en douze jours, à travers sélections, hommages, et programmations thématiques, le propos

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 7 minutes