Betterave mensongère

Politis  • 2 avril 2009
Partager :

Victoire en demi-teinte des associations face au rouleau compresseur des industriels des agrocarburants : dénoncée par plusieurs associations, la publicité vantant l’éthanol de betteraves (E85) a été jugée quasi mensongère, le Jury de déontologie publicitaire (JDP) de l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (Arpp) ayant trouvé à redire sur quatre de ses arguments ronflants. Non, l’éthanol de betteraves ne permet pas de créer des milliers d’emplois, mais de les maintenir ; il n’est pas 30 % moins cher à la pompe, car il en faut un tiers de plus que d’essence pour parcourir la même distance ; la betterave n’est pas non plus une réserve inépuisable d’énergie renouvelable ; et l’usage de la couleur verte, d’une coccinelle et de papillons induit que le mode de production est respectueux de l’environnement, ce qui est faux. Les associations s’inquiètent cependant que l’Arpp ait pu valider sans réserve une pub aussi grossière, qui a déjà pu tromper des centaines de milliers de personnes.

Écologie
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don