De quels droits ?/La folie des fichiers

La cuvée des Big Brother Awards 2009 a été dévoilée samedi 4 avril. Parmi les lauréats de ces trophées parodiques sanctionnant les atteintes aux libertés et à la vie privée, quelques poids lourds : Michèle Alliot-Marie pour ses fichiers de police intrusifs – Ardoise, Edvige, Cristina ou l’obscur Gesterex (Gestion du terrorisme et des extrémismes à potentialité violente) –, la Mutualité française pour son appétit des données de l’assurance-maladie. Ou encore le ministre du Budget, Éric Woerth, pour les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents