Emploi des jeunes : « La crise a bon dos »

En préambule aux articles consacrés aux jeunes face à la crise, à lire dans la rubrique Eco/Social du prochain Politis (en kiosque et sur ce site jeudi 16 avril), Politis.fr vous propose un entretien avec Philippe Labbé, sociologue et ethnologue au cabinet d’étude Geste. Pour lui, le taux de chômage des jeunes est davantage dû au manque de volonté politique qu’à la crise économique.

Pauline Graulle  • 14 avril 2009 abonné·es
Emploi des jeunes : « La crise a bon dos »

Politis.fr : Plus de 20 % des moins de 25 ans sont sans emploi. Pourquoi les jeunes sont-ils, comme l’a dit Sarkozy, les « premières victimes de la crise » ? Subissent-ils les affres d’une crise conjoncturelle ou est-ce une crise structurelle ?

Philippe Labbé : Lorsqu’on dit que 20 % des jeunes sont au chômage, il faut avoir en tête qu’il s’agit de la proportion parmi les jeunes actifs qui sont sur le marché du travail. Ils sont effectivement les « premières

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes