Fièvres

Bernard Langlois  • 30 avril 2009 abonné·es

Grippes

On guettait l’aviaire, c’est la porcine qui déboule. À vos masques ! Dans la guerre permanente que l’homme est contraint de mener contre la maladie, la victoire n’est jamais acquise, les virus mutent et le mal court. Vite. La modernité est nomade et, pour être mexicaine de naissance, une grippe a tôt fait de devenir citoyenne du monde. Un frisson, toujours, vous court l’échine à l’évocation de la fameuse grippe espagnole (qui n’avait du reste d’espagnole que le nom, elle aurait plutôt été chinoise, à ce qu’on dit), cette mère de toutes les grippes, qui fit – quand même ! – quelque trente millions de morts (le double, selon certaines sources, voire jusqu’à cent millions, et au moins 400 000 en France en quelques semaines) en 1918-1919 : plus que la Grande Guerre, qui venait juste de fermer boutique, pas vraiment de quoi rigoler ! On comprend que le corps médical mobilise sec et que les

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Edito Bernard Langlois
Temps de lecture : 10 minutes