Le nouveau son de Dominique A

Son nouvel album est l’une de ses plus belles réussites.

«J’en ai marre du son acoustique à la française, j’avais envie de synthés un peu pourris. » Dominique A présente ainsi la Musique, son nouvel album fait seul chez lui avec des claviers. Une sorte de retour aux sources, mais en bien mieux ­orchestré, pour celui qui avait été ­révélé au début des années 1990 par des chansons elles aussi bricolées ­artisanalement « à la maison ». ­Ensuite, l’auteur du Twenty-Two Bar (son tube de 1995) avait exploré d’autres territoires, s’entourant de groupes ou enregistrant…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.