Locataires harcelés au château d'Alincourt

Les 80 familles du camping permanent installé dans le parc du château d'Alincourt, dans l'Oise, sont harcelées par les gros bras du nouveau propriétaire, l'homme d'affaire Alain Duménil. Le témoignage de Cyril Perennes, locataire L'avis de Clément David, de l'association Halem
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.