Des individus « par défaut »

Robert Castel  • 7 mai 2009 abonné·es

Il faut oser poser cette question, qui n’implique évidemment aucun mépris à l’égard de ces personnes : un chômeur de longue durée, un allocataire du RMI, un jeune qui galère – comme autrefois un vagabond dans la société préindustrielle ou un prolétaire des

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Le temps de la colère
Temps de lecture : 3 minutes