Mes divergences avec Cohn-Bendit sont derrière nous

Dans un livre de conversations avec notre ami Claude-Marie Vadrot, José Bové évoque son engagement au côté de Daniel Cohn-Bendit à la tête de la liste Europe Écologie. Extraits.

Claude-Marie Vadrot  • 21 mai 2009 abonné·es
Mes divergences avec Cohn-Bendit sont derrière nous
© Delachaux et Niestlé

Claude-Marie Vadrot : Tu penses que, si vous êtes élus, même sur une base minoritaire, vous aurez un rôle vraiment important ? Il y a vraiment quelque chose à faire à Bruxelles ? Après tout, tu as voté contre cette Europe… alors que Daniel Cohn-Bendit et certains de tes compagnons de campagne ont fait campagne pour le « oui ». Cette question, te concernant, revient très fréquemment…

José Bové : Effectivement, j’ai voté « non » au traité constitutionnel, mais je n’ai pas fait campagne, une campagne très écoutée, au nom de vieux principes archéo-souverainistes qui nous ramèneraient au repli

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 7 minutes