Travailleur social, mais rentable

Depuis plus de six mois, les travailleurs sociaux se mobilisent contre la révision de leur statut
et de leurs missions. Une dérive libérale qui vise l’ensemble des services publics.

«Nous sommes mobilisés depuis plus de six mois, mais nous n’avons aucune représentativité au niveau national. Les travailleurs sociaux qui font la grève, ça n’émeut personne… » , lâche Cécile Gobert, éducatrice de rue dans une cité de Pantin, en Seine-Saint-Denis. Comparés aux salariés de l’éducation et de la santé, les travailleurs sociaux ont du mal à se faire entendre. « Plus de 100 000 personnes » ont pourtant manifesté dans toute la France depuis le mois de décembre contre un vaste projet de réformes…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents