Veut-on protéger la nature ?

François Letourneux  • 14 mai 2009 abonné·es

L’évolution de la biodiversité peut être comparée à un avion dont tous les rivets assurent la cohésion : un rivet saute, l’avion vole toujours ; deux, trois rivets sautent, ça va encore, mais le danger peut survenir à tout moment. La question essentielle est de savoir combien

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 3 minutes