Cinq questions sur l’écotaxe

Jean-Louis Borloo et Christine Lagarde ont relancé le débat autour d’une future contribution « climat et énergie ». Mais cet impôt vert risque d’avoir une efficacité limitée.

Lire aussi : Grenelle de l'amer Le consensus est général sur la nécessité de protéger l’environnement, notamment en développant des instruments relevant de la fiscalité. Il n’est donc pas surprenant que la « taxe carbone », portée par l’écologiste Nicolas Hulot en 2007, fasse son grand retour après le succès enregistré par les Verts d’Europe Écologie. Les ministres de l’Économie et du Développement durable, Christine Lagarde et Jean-Louis Borloo, ont opportunément présenté le 10 juin un livre blanc « en…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.