Des planches de salut

Le Théâtre du Copion, au Burkina Faso, sensibilise le public à des questions de société. La troupe amène le public à réfléchir sur le sida, les rapports hommes-femmes ou l’éducation.

Linda Zenati  • 4 juin 2009 abonné·es
Des planches de salut
© Le Théâtre du Copion sera en représentation en France et en Belgique du 1er octobre au 15 décembre 2009. , . Asmade, ,

Dès 9 heures du matin, le ventilateur tourne à plein régime chez Georget Mourin, directeur de la troupe du Copion. Il reçoit aujourd’hui ses comédiens pour une répétition, avant la représentation prévue en fin d’après-midi à Pissy, un village aux abords de Ouagadougou. Âgés de 24 à 30 ans, ils arrivent les uns après les autres dans une ambiance détendue. Pas de trac, ils n’en sont pas à leur premier exercice. Cela fait presque cinq ans qu’ils travaillent avec ce metteur en scène belge installé au Burkina Faso pour développer un projet de théâtre-action. «  Créé en Belgique, le Théâtre du Copion a pour objectif

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 7 minutes