Deux Iran face à face

Où va l’Iran ? Trois jours après cette élection présidentielle au résultat contesté, des centaines de milliers de manifestants ont envahi, lundi, l’avenue Azadi, la principale artère de Téhéran, pour exiger l’annulation du scrutin. Assis sur le toit d’une voiture, porte-voix en main, le candidat malheureux, Mir Hossein Moussavi, haranguait la foule comme un tribun ouvrier. Image étonnante que celle de cet homme de 68 ans, ancien Premier ministre de l’ère Khomeiny, promu leader de la contestation alors…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents