Le rapport qui dérange

Selon les altermondialistes, le document émanant de la commission présidée par Joseph Stiglitz a le mérite d’aller plus loin que ne le voudraient les pays du G8.

Thierry Brun  • 25 juin 2009 abonné·es

il s’agit pour l’instant d’un rapport d’étape de la commission pour la réforme du système financier et monétaire international, pilotée par le prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz. Cette commission a été mise en place à la demande de l’assemblée générale des Nations unies, présidée par Miguel d’Escoto Brockmann. Et les responsables politiques du monde entier, réunis au siège de l’ONU, plancheront

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes