Le réveil indien

Malgré les répressions, les communautés indigènes restent mobilisées contre le pillage de leurs ressources.

«Ya basta ! » Les communautés indigènes amazoniennes ne reculeront pas devant l’État péruvien, dirigé par Alan García. Les violents heurts avec la police, qui ont fait 34 morts et plus de 170 blessés la semaine dernière, n’ont pas entamé leur détermination. Depuis deux mois, les indigènes exigent le retrait de plusieurs décrets-lois sur l’exploitation minière et hydrique de leurs terres. Face aux mépris des autorités, qui ont longtemps refusé toute négociation, les communautés indiennes ont érigé des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Éloge de l’intersectionnalité

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Appel pour les marches des libertés samedi 28 novembre partout en France

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.