Dossier : Humour et politique : Où sont les limites ?

L’homme qui faisait rire vert

Sans coups d’éclat ni scandale, Marc Jolivet, écologiste convaincu, demeure fidèle à ses convictions, qu’il affirme sur scène mais aussi en dehors.

«L’humoriste n’est pas forcément drôle. » C’est Marc Jolivet qui le dit. Comique, réalisateur, chanteur à ses débuts, boute-en-train à l’embonpoint caractéristique, la voix tonitruante, le geste et le verbe théâtraux, l’homme a tout de l’artiste de scène. À la fois pitre et bouffon, excessif mais en finesse. On le dit phobique et hypocondriaque, on le voit hyperactif mais accessible. « Il existe même un côté pathétique. D’ailleurs, mon sketch le plus fort, et celui le plus demandé par le public, est le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.