La preuve par Anduze

Le 14 juin, le canton d’Anduze (Gard) élisait au conseil général une candidate de la Gauche alternative. Dominique Herman, coordinateur de la campagne, revient sur les raisons de ce succès.

Dominique Herman  • 17 juillet 2009 abonné·es

Le 14 juin, dans le canton d’Anduze (Gard), la candidate de la Gauche alternative, Geneviève Blanc, et Christian Vigne, son suppléant, remportaient facilement l’élection contre l’UMP, avec 2 086 voix (57,62 %) contre 1 534 voix. Ce cas n’étant pas fréquent, cette tribune a pour but de revenir sur les conditions de cette victoire. S’il n’y a pas de recette à copier, il y a des leçons à tirer qui peuvent aider d’autres équipes militantes. Cette victoire, c’est dix-huit mois

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes