Dossier : Chute du Mur : 20 ans après

Le village ou le global ?

Partons de cette prémisse : la chute du Mur a accéléré la réalisation de ce que le Canadien Herbert Marshall McLuhan avait nommé, dès les années 1960, le « village global » . Le « village global » ? Dans Guerre et paix dans le village planétaire , un essai paru dans sa traduction française en 1971, ce théoricien de la communication, professeur à l’université de Toronto, et dont les recherches coïncidaient avec la montée en puissance de la télévision et le développement de l’informatique, a exprimé l’idée…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.