Dossier : Chute du Mur : 20 ans après

Les nouveaux débats de société

Rostropovitch jouant seul devant les pierres qui tombent... C’est l’image que certains conservent du 11 novembre 1989. La sarabande de la deuxième Suite pour violoncelle de Bach s’élevant à Checkpoint Charlie, point de passage des étrangers, tandis que le célèbre violoncelliste saluait à sa manière l’ouverture du Mur et ceux qui avaient perdu la vie là. Retransmise par les télévisions du monde entier, la scène a tant marqué les esprits que la statue de Rostropovitch au musée Grévin le présente dans une…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.