Mai 68

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Les éditions Montparnasse font paraître un second coffret-DVD sur le Cinéma de Mai 68. Intitulé « l’Héritage », il porte sur les années où le cinéma a continué, jusqu’en 1981, à garder non seulement vivant le souvenir des événements de 68, mais à accompagner les luttes, à se mettre à leur service et à participer à la sensibilisation des consciences. Sujets de ces films : le sort des travailleurs étrangers, notamment la grève de la faim de cinquante-six travailleurs tunisiens à l’église de Ménilmontant en 1973 (à laquelle participait Saïd Bouziri), l’affirmation d’autonomie des ouvrières de Lip, le combat des employés de l’imprimerie Darboy à Montreuil, l’organisation du travail dans un supermarché ou dans une banque, ou, sur un mode plus comique, le comité de soutien à Giscard dans le XVIIe arrondissement de Paris en 1974. Ces films sont l’œuvre du collectif Cinélutte, qui regroupe deux générations de cinéastes en herbe : ceux qui ont déjà participé aux films réalisés en 68, et les plus jeunes, qui sont alors encore étudiants à l’Idhec. Ce cinéma « militant » – un terme trop générique et réducteur – atteste d’une volonté incessante de s’interroger autant sur la structuration des luttes que sur la forme cinématographique, pour que les films aient la plus grande efficacité politique possible. De ce point de vue, Ce n’est qu’un début, continuons le combat, réalisé dès 1968 et 1969, qui pose explicitement cette question de l’esthétique et du politique, est absolument passionnant.


Le Cinéma de Mai 68, Vol. 2, Éditions Montparnasse, (2 DVD + 1 CD d’hommage à Colette Magny, par François Tusques et Hélène Bass).

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.