Pour un Parti de gauche écologiste

Paul Ariès est objecteur
de croissance et directeur
du « Sarkophage », Martine Billard est écologiste, députée de Paris.

Les résultats des élections européennes témoignent de la montée en puissance d’une abstention des jeunes et des milieux populaires qui reflète à la fois le refus de l’Europe libérale, la crise de la représentation et la défiance politique qui touche l’ensemble des partis. Dans le même temps, chacun peut constater la demande d’écologie exprimée dans le vote pour Europe Écologie et le refus des régressions sociales et du libéralisme incarné par les scores du Front de gauche et du NPA. Dans ces deux domaines,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents